eL Seed

La forme de la ville change plus vite que le coeur de l’homme

eL SeedLa forme de la ville change plus vite que le coeur de l’homme

En 2013, eL Seed a peint une des façades de la Tour Paris 13. Celle-ci faisait 30 mètres de haut et 10 mètres de large. Il y a réalisé une calligraphie inspirée d’un poème de Baudelaire qui dit que la forme de la ville change plus vite que le corps de l’homme. « Peindre une calligraphie en arabe inspirée d’un poème de Baudelaire, c’est un moyen pour moi de montrer que j’arrive à créer ce lien entre mes deux cultures » – eL Seed

Compétences

Posté le

26 septembre 2016

Poster le commentaire