Agora Vox

7 mars 2017

« À l’exception de quelques immeubles anciens qui ont survécu aux transformations urbaines, le « quartier Nationale » est principalement constitué d’immeubles construits entre les années 60 et les années 80. Il résulte des programmes successifs un ensemble assez hétéroclite et sans charme. Depuis quelques années, ce quartier, devenu un « musée à ciel ouvert du Street Art » a pourtant changé d’image grâce à l’apparition de spectaculaires fresques murales… »